J'ai testé Love +++

Comment j’ai réglé mon problème de vertige avec un problème d’alcool

3 novembre 2011

Boire du champagne au sommet de la Tour Eiffel

A la fin de votre vie, vous verrez que le bonheur n’était pas d’avoir réussi telle ou telle carrière, d’avoir signé tel ou tel contrat, c’est de ne pas avoir passé assez de temps avec un parent, un enfant, un(e) ami(e), un marsouin.

 

Me voilà donc (à pieds) comme ma mère (en voiture)… dans la bande d’arrêt d’urgence ! (NON pas pour vomir, juste parce que je chasse un peu à droite avec mes talons). Comme quoi, le bonheur est une question de hauteur, et non de proportions. De vertige même je dirais. Celui qui vous fait prendre l’ascenseur, celui qui vous fait perdre l’équilibre, qui vous donne envie de boire un cou… le sien ! (Y laisser quelques traces de dents est envisageable).

Bref, ce soir je monte au dernier étage de la Tour Eiffel ! et il pleut - mais mon Marsouin est un mammifère marin, il aime l’Ô, il aime mon haut, il aime aussi m’enlever le bas.

Sauf que là je fais moins ma tumeur maligne, il m’a touché avec ses jolis yeux mouillés. Visiblement heureux de m’embrasser si haut perché, heureux qu’une blonde ait de si bonnes idées, heureux qu’on fasse la queue tous les deux…

J’ai toujours aimé être en l’air, CERTES, mais en tant que fille de petite taille, j’ai le vertige facile. Qu’est ce que le vertige me direz vous ?

– Une valse mélancolique ? réponse A : Baudelaire – réponse B : André Rieu – réponse C : Kamel Ouali

– Le vertige a pour fonction de participer à la stabilisation du corps dans son espace environnant ? réponse A : Maître Capello – réponse B : Roch Voisine – réponse C : Josianne ma boulangère

– Une débandade d’énergie, un dégagement rêvé d’utopies, et accessoirement Vertige des Sens … sympa c’est quoi ? un site de sextoys !? attention, il y a un piège … réponse A : votre serviteuse – réponse B : Donatello, Tortue Ninja – réponse C : Jean Lefebvre

Et finalement, ce n’est pas les 300 petits mètres de hauteur qui ont contribué à mon étourdissement… mais bien la boucle brune de mon Marsouin qui volait dans mon oeil bleu … (fermer les yeux aussi haut donnerait le vertige à n’importe qui merde !)

Mais, s’émerveiller avec lui comme l’ont fait les 15 couples de baleines danoises, allemandes, anglaises, picardes, marseillaises et espagnoles au sommet de cette Lady de fer, donnerait presque envie de ne pas être honnête…

et de ne pas avouer les douzaines de Wouaahh, de AAh, de Nannnnn….  et autres OOHh Putain !! qu’on a éructé EXACTEMENT comme les autres (j’aime pas être comme les autres, cherchez pas c’est héréditaire), donnerait presque envie de mentir sur le ressenti étrange d’être bien minuscule au dessus de la plus belle ville du monde,

de taire le plaisir éprouvé à régler son problème de vertige au champagne, ou celui d’être juste parfaitement bien à l’endroit où vous êtes, avec celui avec qui vous êtes (qui à y bien réfléchir vous va parfaitement), d’oublier de dire que le brouillard cette nuit là était juste magique ! (bah ouais franchement d’où la magie pourrait provenir sinon ?). Donc voilà, vous êtes prévenus, je ne dirai rien !

Non rien …



Vous aimerez aussi:

2 Comments

  • Reply Janine Z. 19 novembre 2011 at 23 h 07 min

    Bravo,très bon choix,un Marsoin,cet animal intelligent,
    actif,sympathique,pour qui le plaisir tient une grande
    place dans la vie;quoi de plus simple pour lui que de
    boire « CHAMPAGNE »à 300m d’altitude!!!!!!!!

  • Leave a Reply

    Enjoy this blog? Please spread the word :)