La couleur Tendances Lab

Grand bleu

3 mars 2012

Gros dossier le bleu …

Déjà pour commencer à défaut d’avoir du sang bleu *, j’ai la chance de porter du bleu à peu près tous les jours (sauf les lendemains de soirées), puisque le bleu est la couleur de mes yeux (vert olive après une grosse mine donc). Le bleu est la plus profonde des couleurs : le regard s’y enfonce sans rencontrer d’obstacle et s’y perd à l’infini… Le bleu est aussi la plus immatérielle des couleurs : la nature ne le présente généralement que fait de transparence, de vide accumulé, air, eau, cristal, diamant …



L’eau est une tendance très importante pour l’été 2012, où l’on retrouve le côté liquide des matières, la transparence, des imprimés lavés, dilués, délavés … les maquillages auront l’aspect mouillé (on pense tout de suite aux gloss) les coloris sont résolument aquatiques, (les turquoises, les algues et leurs bleus verdis, les bleus foncés tirant vers les violets, mais aussi tous les moirés évoquant les miroirs ou les reflets …) comme si le bleu était la nouvelle base. Parions qu’un grand nombre de petites Marine naîtront cet été…

:: corbeille à papier Ferm Living sur filedanstachambre.com :: File dans ta chambre

:: un parfum que j’aimais beaucoup Light Blue de Dolce & Gabbana

:: canapé Coogee chez Sentou ::

:: porte monnaie en cuir Hermès ::

:: blouse pour enfant BOBO CHOSES sur Littlefashiongallery.com :: Little Fashion Gallery

:: le vrai Blue Hotel d’Indianapolis !

:: vernis bleu Slapper chez Butter London ::

:: escarpins en suédine à noeuds, Guillaume Henry pour Carven ::

Manque de pot, le bleu est aussi la plus froide (d’où le frigo).

Clair il est le chemin de la rêverie, il devient rêve quand il s’assombrit. Le bleu résout en lui même les contradictions du jour et de la nuit … Appliquée à un objet, la couleur bleue allège les formes, les ouvre. Les mouvements et les sons, comme les formes disparaissent dans le bleu, s’y évanouissent… à la longue il peut être déprimant. (le jugement des âmes des nécropoles égyptiennes, la peur bleue ou encore être bleu pour les allemands qui se rapporte à  » ich bin défoncé »…)

Pour Yves Klein c’est une obsession : en 1956 il met au point sa fameuse formule du lumineux bleu outremer (ou bleu ultramarin) qu’il baptise IKB, « International Klein Blue ». Cette couleur, réminiscence du lapis lazuli utilisée pour peindre les tuniques des madones du Moyen Âge, allait devenir célèbre …

lâcher de ballons, Beaubourg – 2007

* j’avais envie de vous raconter l’anecdote du sang bleu que j’ai retrouvé dans un vieux dictionnaire symbolique … Au moyen âge jurer était un péché mortel, mais les seigneurs ne s’en privaient pas, jusqu’au jour où un jésuite en faveur auprès du roi leur interdit d’employer le nom de Dieu dans leurs jurons favoris. Ils remplacèrent Dieu par Bleu. C’est ainsi que « par la mort de Dieu » devint « morbleu » (NDLR : à ne pas confondre avec morbier s’il vous plaît) – « sacré Dieu » devient « sacrebleu » – « par le sang de Dieu » devient « parsembleu ». La domesticité qui entendait fréquemment ce dernier n’en retenait que « sang bleu ». Comme l’emploi de ces jurons était un privilège de la noblesse, les valets disaient pour désigner un noble « c’est un sang bleu »  !

Vous aimerez aussi:

4 Comments

  • Reply laurence p. 3 mars 2012 at 18 h 03 min

    ha ben merci pour l’anecdote du sang bleu! grâce à toi, je me coucherai moins bête que je me suis levée…et je pourrai la raconter à mes élèves (j’te cite comme source?)
    ;-)

  • Reply Janine Z. 3 mars 2012 at 22 h 08 min

    AH! les couleurs du printemps! bleu marine ma préférée
    Marine parce que j’aime la mer encore et encore!!!!
    Bravo pour le canapé bleu,bien que le canapé vert me plaisait
    aussi!Mais il faut choisir la mer où la campagne! le dilemme
    de ma vie!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Leave a Reply

    Enjoy this blog? Please spread the word :)