L'air du temps Love +++

La complexité du chiffre Quatorze#2014

1 janvier 2014

Belle année à vous !

Déjà avant de passer à 2014, je voudrais remercier 2013 !  et c’est pas si souvent qu’on trouve que l’année achevée était bien. Et bin Si ! Une année bien agréable ma foi que 2013, un bébé, un boulot. Bien sûr, des angoisses, de grossesse, de jeune maman, de chomdu et tout, mais finalement 2013 elle envoyait du pâté !

2014 m’effraie… 2013 était tellement bien. C’est que… j’en ai pas eu souvent des années démentiellement bonnes, alors je peux bien me permettre un petit regret. Déjà quatorze, ça rime avec rien ! l’année dernière au moins on pouvait grivoiser ses SMS de 0.00 de Pèze, Baise, Merguez, Balèze, tagrossefraise toussa…. mais là, la littéraire que je suis est en panne sèche. Une tannée de trouver une formule de style avec Quatorze.

 

 

CONCLUSION : je sais que je vais en chier. Concrétiser ce que j’ai mis en place, lentement, dans la douleur (peut être ?) en bousculant de façon diplomatique les flippés du changement. Avancer ses pions, gagner du terrain. Tout en faisant grandir mon enfant. Le protéger des envolées tentaculaires existantes. Me protéger aussi par la même occasion. Entretenir mon réseau et surtout mes amitiés, parce qu’on a TOUS la tête dans le jus, et que ce n’est pas une raison pour rester à ne rien faire. Faut bien que quelqu’un s’y mette pour amorcer le contact.

S’en foutre ne sera jamais une solution. Alors, 2014 la mutante avec son quatorze improbable, (en attendant, 2015 ne rimera avec pas grand chose non plus, et en plus on se tapera encore Mister Hollande), je la sens dans le travail et la réflexion. Il suffit de rester optimiste pour la traverser mois après mois.

J’ai eu toutefois l’occasion de lire mon Horoscope pour l’année 2014 dans un récent Madame Figaro, j’ai une  BARAKA de tous les diables, ouf je suis sauvée :)

Je vous souhaite la même ! Profitez, souriez, relativisez et surtout soyez SYMPA, car dans la rue, dans le métro, les magasins, les entreprises, les week-ends, on en peut plus des pov’cons mauvais esprit et tronches de cake, qui nous polluent le quotidien. Et les pov’ connes aussi bien entendu. Merci.

 

Vous aimerez aussi:

No Comments

Leave a Reply

Enjoy this blog? Please spread the word :)