Art & Expositions J'ai testé

L’échelle de Jacobs

17 avril 2012

Marque by Marc

Après mon best sur « comment draguer aux arts décoratifs » post le plus lu de tout mon site (véridique by statistiques), j’y suis retournée pour draguer ! Encore une fois j’ai fait chou blanc, car

1. c’est pas à une expo de Mode qui plus est sur Marc Jacobs & Louis Vuitton que vous rencontrez du masculin hétéro (il n’y a qu’une petite chose sensible pour être sensible à la mode )

2. où avais-je la tête ?! j’ai plus le droit de draguer je suis casée ! (curieusement on se fait moins draguer quand on met sa langue dans la bouche de son marsouin)

Je ne sais pas vous, mais j’en ai entendu sur cette expo ! décriée, boudée, admirée, accusée de publicité déguisée … bataille entre déçus et émerveillés. Alors ce serait idiot de vous donner un ultime avis, le mien, qui à y bien réfléchir est foutrement non indispensable pour continuer votre vie. Mais pour réconcilier personne, faisons plutôt un petit match POUR ou CONTRE.

CONTRE

– les expos sur la mode seront toujours figées, on aura beau faire des Ah et des Oh ! le mannequin sans vie n’habitera jamais son vêtement

– Plutôt analyse que rétrospective qui disaient dans le staff … une analyse ou ça ? quelle analyse ? Louis Vuitton a t-il peur de perdre Marc Jacobs ?

– la galerie des it bags tous plus ignobles les uns que les autres, nous rappelle juste la mode et ses hystéries

– Cette volonté de ne traiter que la période de la fin des 90’s époque où Marc Jacobs arrive à la direction artistique chez Vuitton. Le commissariat de l’exposition aurait -il oublié qu’entre les deux, d’autres hommes ont aussi contribué au succès de cette maison ?

– Une expo à textes bien écrits oui, mais mal éclairés

POUR

– Le sac sera toujours colporteur de style. Ne négligeons jamais le pouvoir du sac !

– Nos deux phénomènes LV vs MJ ont su s’inscrire chacun à leur manière dans leur époque pour innover et faire avancer l’industrie créative. Ils ont su s’approprier les codes culturels et ainsi faire bouger toute l’histoire de la mode.

– les mood board vidéo de l’univers de Marc Jacobs au premier étage, ses inspirations, ses références, de la magnifique Liz Taylor aux boules à facettes, en passant par Bowie ou Barbra Streisand … animé, coloré, rock. Marc a des goûts remarquables

– bon point pour la scénographie, où l’on joue à être tantôt spectateur, tantôt voyeur, à se refléter dans les miroirs jusqu’à en avoir le vertige, des extraits de films qui côtoient des dessins, sollicitation plutôt qu’interaction…

Marc aime Paris, et nous on aime Marc. Il reste l’un des créateurs les plus doués de sa génération.

DONC

Soyons réalistes, le degré de réussite d’une expo dépend aussi des liens que vous tissez avec l’astre qui vous accompagne et qui a compris que le dimanche on aime avoir un peu de silence et ne pas répondre à trop de questions.

Vous aimerez aussi:

2 Comments

  • Reply isabelle 20 avril 2012 at 14 h 55 min

    MDR pour ton post le plus lu!!! (moi, c’est un post sur la mode des 60 ans, je reçois même des pubs pour des maisons de retraite et des sites de rencontre senior!)
    Sinon, d’accord avec toi pour l’aspect figé des expos mode. Si en plus il y fait sombre, (c’est au musée des arts décoratifs?), ça fait même mortuaire. En revanche, les murs de vidéo/photos que tu montres ont l’air hyper sympa. AAh Marc Jacobs… Quel talent…

    Leave a Reply

    Enjoy this blog? Please spread the word :)