Fashion & Design Tendances Lab

Parce que ça col entre nous

28 septembre 2011

A col et à cri !

Cette rentrée j’ai eu envie de m’intéresser au col … pourquoi le col me direz vous ? et bien pourquoi pas ? je vous dirais… disons qu’en tant que fille de chasseur j’ai un profond respect pour les appeaux destinés à attirer le col vert… et que j’aime bien les magrets. Voilà.

Disons aussi que ça nous connaît les cols nous les filles : Certaines parmi vous – lectrices adorées – ont déjà connu leur col tellement ouvert qu’il a fallu dare dare passer le turbo pour rejoindre la maternité, d’autres – moins enceintes – ont essayé de se faire embrasser en prenant ces messieurs par le col (le fameux col du bonhomme) pour atterrir au même endroit finalement, le col (encore lui ! )

© GQ

Le col donc, Collar (chez les Beatles) ou kragen (chez Nina Hagen) est avant tout un apparat du cou … et chez les indiens Guarani Apapocuva du Brésil, le cou symbolise la communication de l’âme avec le corps. Vous avez donc certainement déjà remarqué comment chez certains de nos congénères il y a de la friture sur la ligne … la communication semble rompue. Genre.

Ils (les snorkis ? non les indiens) situent dans le cou l’âme animale de l’homme, (et pas dans les aisselles, curieusement) qui conditionne son tempérament, ainsi un homme aura un tempérament doux parce qu’il possède une âme de papillon (euh … un mini cou ?) ou un tempérament cruel parce qu’il possède une âme de jaguar ! (un cou de taureau ?)


Le taureau Apis et son fameux cou de taureau Apis !

Bref, le col apparaît au xve siècle comme un prolongement de la chemise qui se portait jusque là comme un sous-vêtement. Au Moyen Âge et sous l’Ancien Régime, le col est porté par les prêtres. Durant la Renaissance, ceux qui le portent sont des dévots, des protestants, des hommes lettrés et savants. On constate donc vite des us partagés plutôt des coincés du … col. Et pour cause, à la cour de France, le col est à la mode durant les périodes austères. Mais ah ah ah ! ça ne durera pas, car arrive en fanfare cette bonne vieille fraise qui le concurrence sérieux.

Enfin, au xviie siècle, il devient un vêtement de luxe qu’on agrémente de dentelle – rapport à de nombreux oedèmes de Quinck des allergiques aux fraises -Aujourd’hui le col fait office d’une grande technicité, et choisir son col de chemise requiert de l’esprit (la lutte des classes forcément) et de l’éducation (Cf. Karl l’homme éduqué par excellence)


Karl VS Henri III de Versailles

… j’en ai d’ailleurs dénombré pas moins de 11 modèles différents chez le pionner du col, le célèbre chemisier Alain Figaret ceux qui me connaissent seront surpris de la référence, mais bon je vais pas me priver d’un si beau post sur le… col sous prétexte que …

Cette saison, histoire de réconcilier les cols bleus et les cols blancs (Lutte des classes EVER), c’est le Col Claudine qui a la cote ! mais si ! le col Claudine, ce petit col à bouton et à petit rabat arrondi, souvent associé au stéréotype de la vierge effarouchée … c’est lui et il y en partout, chez Claudie Pierlot, chez Tara Jarmon, Sarah Wayne, chez Sandro et consorts …

Le col claudine est à des années lumière de me faire fantasmer, il isole trop les longs cous (maintenant vous le savez j’ai un long cou) je lui préfère le col bateau, (my favourite !) qui fait apercevoir les épaules …

Vuitton

J’en profite pour recaler direct le Col mao, qui n’a à ce jour aucun avantage à mes yeux si ce n’est vous confondre avec un adepte de l’église de scientologie ou encore un individu légèrement en sarouel fraîchement diplômé du BAFA.

J’ai été très intéressée du reste par le travail de Delfina Delettrez qui depuis 2010 joue avec l’univers masculin pour le rendre sensuel, grâce à ses détails sur les cols de chemise, traités comme des bijoux

Pour cet Automne-Hiver, 2011-2012 en compulsant les défilés, j’ai trouvé de quoi vous parer le cou … il y a surtout de la fourrure, mais il y a aussi des cols :

structurés chez Miu Miu
Claudine chez Louis Vuitton
à nœud chez Chloé et JP Gaultier
V profond chez Balmain
Haut chez Barbara Bui …
En kit chez Virginie Castaway
Les Bijoux de Sophie

Forte Forte

Moi c’est tout vu, je fuis les faux cols, comme les faux culs, définitivement c’est AL le col que j’préfère, mais VOUS, quel col viendra caresser votre joli cou ?

Chez Anthropologie à New York – 2010

Vous aimerez aussi:

No Comments

Leave a Reply

Enjoy this blog? Please spread the word :)