L'air du temps Love +++

Résurrection olfactive

15 juillet 2012

Le Re de Courrèges

Je dois avoir un pot en ce moment ! loin d’être pourri… COURRÈGES a exaucé mon voeu !

Courrèges a réssuscité MON PARFUM !

Premier parfum mythique de la marque (1971) … en rapport avec les premiers pas sur la lune et compagnon fidèle de mon cou et mes poignets : tadammmm (Re)voici EMPREINTE !

Ou comment REfaire du vrai neuf avec du bon vieux … je suis fan des RE, les REbirth, les REnouveaux, et les REstaurants. REmarque, un jour j’en ferai mon métier.

L’occasion d’aller dans la boutique historique, rue François 1er, écrin blanc – et glissant par temps de pluie- que je n’avais jamais visité. Sympa quand même le petit blouson vinyl bleu électrique à 890 € …

Empreinte donc … Même packaging, même flacon, je l’ai tant aimé que je n’ai pas encore osé le porter … il trône en relique dans mon salon depuis vendredi, peur que ce ne soit pas le même, peur d’être déçue, peur qu’il fasse vomir mon Marsouin…

Sérieusement vais-je retrouver les accords chyprés qui se mélangeaient si bien à l’époque à l’odeur de mes premières cigarettes ? vais je retrouver la rose bulgare ? la mandarine du brésil ? le jasmin ? la feuille de Patchouli ? et la bergamote de Calabre ? la mousse ? le cuir ?

Oulala grosse pétoche j’en ai des problèmes existentiels dans la vie.

Bon, on verra demain.

Vous aimerez aussi:

2 Comments

  • Reply isabelle 19 juillet 2012 at 14 h 01 min

    Enfin! J’en connais qui vont se réjouir! Je n’ai jamais vu l’arrêt de production d’un parfum susciter autant de regret. Combien de fois ai-je vu sur des blogs « quel dommage que Empreinte n’existe plus… »
    C’est donc une excellente nouvelle et sans doute un sentiment de fierté pour l’auteur du parfum.
    Du coup, je m’en vais aller voir de quoi il retourne. Je ne peux rester plus longtemps sans connaître ce parfum!

    Leave a Reply

    Enjoy this blog? Please spread the word :)