Fashion & Design L'air du temps

Summer Academy

31 juillet 2011

Bouclage de valise : les précos

Aoutiens, Aoutiennes… et tous les parigos qui s’apprêtent à se faire insulter sur nos belles plages françaises … (en Grèce, en Tanzanie ou aux Philippines, y a des chances que ça arrive aussi, le français est insupportable rappelons le). Comme vous donc, je m’apprête à boucler ma valise. Nos questions y prennent presque plus de place que nos fringues !

© Vitrines Parisiennes
Qu’est-ce que j’emmène ?

Ici point de long discours, le choc des photos suffira …

LUI

Messieurs … NON !

OUI !

Pitié NO !

YES oeuf course !

ELLE :

NIET !
Et mes Uggs j’en fais quoi ?

Vous avez du en croiser des minettes en mini-jupes avec leur Uggs, touristes ? adolescentes rebelles ? surfeuses à la retraite ? qui sont elles ces affolées de la voûte plantaire qui transpirent dans le mouton retourné en été ?

A la question « et mes Uggs j’en fais quoi cet été ?  » je vous répondrai que c’est pas parce que ces bottines ont été créées en Australie pour des surfeurs aux pieds fragiles au chaud et froid (Purée tu vas pas me dire qu’un surfeur il n’est pas assez viril pour en chier un petit peu des pieds pendant sa séance de sport !?) qu’il faut nous les imposer ! je réponds donc (NDLR) : « et bien le mouton va gentiment hiberner jusque fin octobre, parce que là avec une robe d’été, c’est juste pas possible … »

En revanche je dis DA ! au débardeur loose I love my T’s
un Yoplà franc et massif à la chaussure alsacienne
© Heschung
Comment je me mets à l’heure d’été ?

LUI :

En chemise légère pardi ! (la chemise légère bouge trop pour qu’on la prenne en photo). A retrousser jusqu’au biceps un point c’est tout.

Bah la chemisette alors ?

Vous connaissez désormais mon aversion pour la chemisette, alors mettez en une si ça vous fait plaisir, si vous avez un récent tatouage à faire croûter ou parce qu’elle est à carreaux je ne sais pas, disons que (please), je vous suggère de penser au T shirt ou au  polo ! jaune, turquoise, blanc ou bleu roi c’est quand même autre chose … et vos aisselles seront comme vous, élevées en plein air. Sachant que le torse à l’air reste bien sûr pour vous (nous), la meilleure des tenues, et ce, de midi à 5h du matin.

A propos d’aisselles, j’ai trouvé un déodorant pour hommes, très hot parce que justement il est surgelé ! je m’explique : des agents mentholés vous filent le frisson et raidissent pendant de longues heures toutes les chairs du tronc supérieur, j’ai testé ! (amies / camarades ! la question se situe sous le t-shirt précisément: lingerie or not lingerie ? je vous laisse méditer). Sanex for Men extra cool.

ELLE :

La naïade ne quittera pas de l’été sa manchette dorée, qui sied si bien avec son bronzage cuivré d’aoutienne cuitée.

© Les créateurs de Paris
Comment je me coiffe ?

LUI :

je dois dire qu’en été, vous êtes assez doués, le côté pas apprêté, en bataille, mouillé je ne sais pas… mais c’est pas mal, pas mal du tout même. Dernièrement j’apprenais que la majeure partie du style d’un homme repose sur sa coupe de cheveux (quel scoop franchement, surtout que pour nous c’est juste pareil !). Ceci dit, c’est acté, le sel fait des miracles.

ELLE :

Même moi dans le genre walkyrie à cheveux raides comme des piquets, j’ondule… c’est dire. (mais pour toute l’année j’ai un secret … Sea Salt Primer N°14 de Davines). Et pour éviter que le blond vire au vert – pour peu que le visage soit rouge après la plage, je vous laisse imaginer le tableau, plus proche du Noël de Mr Scrooge que de BB à Saint Tropez – il faut protéger (Gelée solaire Furterer) et repigmenter sa toison d’or (et de lumière) :

Et le nez dans tout ça ?

J’ai enfin trouvé une bonne vodka pour l’été… à vaporiser. Sauf que le flacon n’est pas ce qu’on peut appeler discret à emporter, (300 ml ! ah si les apéros étaient servis comme ça …) faudrait pouvoir en transvaser dans un petit vaporisateur, en comptant le nombre de schpritz que vous estimez nécessaire pour approcher le coma éthylique.

C’est pas tout ça mais qu’est-ce qu’on écoute ?

POUR TOUS : la play list de l’été !

1. Montefiori Cocktail : Crazy
2. Barry Manilow ; Copacabana
3. Théophilus London : Love is real
4. Yuksek : So Down
5. Paul Mc Cartney : Magic
6. Calexico : Alone again or
7. Outlines : I cannot think
8. Holly Cook : Body beat
9. Herman Dune : Tell me something i don’t know
10. The Kills : Future starts slow

Et puis une dernière recommandation : c’est bien de vous protégez du soleil, de faire de l’humanitaire, du trekking et du bateau, mais n’oubliez pas de faire les cons dans les bars et allez danser !

Vous aimerez aussi:

4 Comments

  • Reply Janine Z. 4 août 2011 at 21 h 26 min

    comment on se coiffe?
    pour lui pas de problème
    comment on se chausse?
    pour elle,on n’hésite pas,la chaussure à scratch,ouverte
    qui fait passer l’air,appelée « pitié,pas ça »
    idéale pour la randonnée dans les musées
    Bon je vous laisse faire votre valise,à bientôt

  • Reply Fabien 5 août 2011 at 21 h 18 min

    Moi j’ai bien aimé Crazy, So Down et Future starts slow (et de The Kills aussi du coup DNA..)

    Sinon.. heuu… par contre .. le caleçon et les grolles.. franchement… j’ai du mal.. t’es sure ..? :s

    (ha oui sinon tu connais Cold War Kids ? au moins un quart est énorme.. « Hang Me Up To Dry » pour commencer.. :) )

  • Reply Angelo Miller 17 janvier 2012 at 17 h 47 min

    Elle, Lui…What do you mean by that, I’d like to know ? Non sérieusement j’aimerais savoir. Ça t’as traversé l’esprit que les femme pouvaient être « masculine » et les hommes « féminine » tu devrais réfléchir là dessus et me donné une réponse, dans la mode il faut du nouveau, du frais. Pourquoi tu mets une barrière entre ELLE et LUI ? aucune créativité. 2 catégories UN style et aucune attitude.
    Thanks for reacting
    Merci de réagir

    Leave a Reply

    Enjoy this blog? Please spread the word :)