Browsing Tag

fertilité

L'air du temps Love +++

Spécial Saint Valentin : Le « like » d’entre tous les « like »

26 janvier 2012

En parlant de l’Intime, on parle de l’Universel

Pour Frédéric (oui j’appelle Beigbeder par son petit nom depuis 2005 au Plaza) l’amour durerait 3 ans, pour Karine Le Marchand il serait dans le pré, pour Niagara il est à la plage, pour ma grand mère il était un travail, pour moi il est une plante vivace qui inspire et de l’O2 et du CO2, donc pour résumer si je crois Frédéric bien volontiers,  je n’en ai jamais trouvé dans le pré, en revanche des préservatifs usagés parfois.

J’ai appris récemment que de chaque personne s’échappent de toutes petites molécules, elles virevoltent partout insaisissables, légères, légères. Certaines j’en suis sûre, sont entrées par un coin de mon œil, et se sont posées délicatement sur la surface humide de mon globe oculaire. J’ai intégré des fragments infimes d’autres.

Comment les rendre utilisables maintenant ? Réponse : en ne changeant pas un atome de ce que je suis en train de vivre aujourd’hui…
Alors l’amour c’est quoi ?

En langage 2.0, Le LOVE serait le LIKE d’entre tous les LIKE. le POKE de tous les POKE. La situation idéale quoi : L’amoureux se jette sur votre féminité, vous fait l’amour sans Iphone, veut avoir un rôle à jouer dans votre capital génétique, vous arrache votre culotte, marque son territoire sur votre wall, vous textote des centaines de <3 , vous fait un bébé sur Skype, vous demande comme épouse sur Facebook tout en surveillant sur Ipad qui va liker …

L’amour en revanche ne LIKE pas la double vie, l’amour ne LIKE pas les prédateurs qui ont trop joui. L’amour ne LIKE pas non plus ni la distance ni le mensonge. Bref. L’amour ne LIKE pas d’être au resto au milieu de tous les autres POKES un soir de Saint Valentin…

L’amour est complexe, ambidextre, à voile ou à vapeur, il n’est ni svelte, ni obèse, pour les mêmes raisons qu’il n’y aurait donc pas d’amour beau, ni d’amour moche. C’est ce qu’on en fait qui lui donne une valeur. L’amour HERMÈS vs l’amour KIABI ? Le Love FOUR SEASONS vs le Love CAMPANILE ? c’est à vous NOUS de décider.

Sa couleur ?

Rouge forcément, la couleur de la passion, du sang (et du Bordeaux supérieur) … Et le Rose plus exactement qui est devenu un symbole de l’amour et plus encore, du don de l’amour, de l’amour pur (porc).

Cette année donc, je ne dirai pas que je me fous de la Saint Valentin, je dirais juste que je m’en cogne, limite… seulement parce qu’au fond, ce jour comme une ôde à la fertilité, permet de revitaliser la libido des couples surmenés qui se touchent après leveau-lebordeaux-legâteau-et-lecadeau. Je me rappellerai quand même toute ma vie le soir où mon papa, venu à Paris en déplacement d’affaire un 14 février, m’emmena dîner, dans l’ordre : se trouver un resto, une table de deux de libre, gérer la rose dans l’assiette et accessoirement le personnel persuadé que je me tapais un vieux.

Ahh l’amour ! …

Sacs en trompe l’oeil Thursday Friday – Blouson en cuir été 2012 Carven – Echarpe Donna Wilson – Baume RoseBud Salve de Smith’s – mes doigts peints OPI à NY (pas à vendre) – cabas Anya Hindmarch – T-shirt Homme Comme des Garçons PLAY- Bague or et cornaline Paola Zovar – Shampoing VOLU Davines – Sandales Sweedish Hasbeen -

Vous aimerez aussi:

J'ai testé voyage voyages !

Le fauteuil de la fertilité à Saint Emilion

15 avril 2011

Du design hormonal

Pendant que vous, vous vous asseyez sur vos fauteuils de bureau, de salon, vos fauteuils Club ou de Salle de bain… moi j’ai réussi l’exploit de m’asseoir sur celui de la Fertilité ! dans la grotte de l’Ermitage à Saint Emilion !

L’un des monuments souterrains de la cité médiévale… où le fauteuil de méditation du saint du même nom a cette réputation de faire tomber enceintes les femmes désirant un enfant.

Bon je vais pas rentrer dans le détail du désir d’enfant, mais disons qu’à 37 ans mon corps vieillit !  et comme j’ai pas mal de choses à faire en ce moment, je me suis dit que ce serait drôle d’en avoir encore plus, et que je pouvais prendre un tout petit projet supplémentaire à gérer.

D’abord ce qu’il faut savoir c’est qu’on ne s’asseoit pas comme ça sur le Fauteuil de la Fertilité comme une opportuniste, à la parisienne du mois d’Août, qui fait du tourisme à la hautaine, façon je critique le petit train de Saint Jean de Monts, non ! il faut se mettre dans l’ambiance, et à Saint Emilion il y a les terres soit, il y a aussi le calcaire certes,  mais surtout il y a le vin !

Et franchement je me demande si ce n’est pas le pif qui exciterait les ovaires des femmes stériles plutôt que les ondes du fauteuil de l’Ermite … mais bon, on ne décrédibilise pas une légende, et si je vous surprend à le faire, je vais me fâcher ! Il a des pouvoirs ce Fauteuil (Merde !)

D’abord il se mérite ce fauteuil, parce que la visite de la « cité souterraine » à plus de 11 mètres en dessous de Saint Emilion, ne se fait qu’accompagné d’une conférencière diplômée d’Art et d’Histoire (la charmante Claire pour nous, qui a remis à sa place les chorizo qui faisaient les cons dans la crypte en moins de deux !) et que donc il faut ruser pour :

1. repérer le fauteuil
2. neutraliser la femme stérile à côté de vous qui a des vues sur le fauteuil
3. poser ses fesses sur le fauteuil suffisamment de temps pour sentir ses effets
4. gérer sa déception de ne pas pouvoir être prise en photo

J’ai donc réussi de ‘fesses de maître’ à m’incruster un bon quart d’heure dans le fauteuil, genre :

- « MMmmmh Claire en effet… très intéressant, vous permettez que je m’assoies ?’

et là Claire me repère et me dit :

- « Vous savez nous recevons à l’Office du Tourisme des faire-part des quatre coins du monde, emails avec échographies, photos de bébés, remerciements officiels de parents comblés »


 
 

Scotchée, démasquée, je rougis, mais on s’en fout il fait sombre dans la grotte, et aucun des 30 visiteurs ne s’en aperçoit (les cons, eux ils mettent des pièces dans la fontaine !)

Sauf que – et c’est véridique – là, assise sur mon siège fécond, une chaleur intense s’est fait sentir sur mon postérieur, m’est passée ensuite dans le ventre pour finalement me parcourir le dos ! Mais je ne me suis pas laissée déconcentrée par le feu que j’avais au derrière, et tanpis pour l’odeur de brûlé ! Je suis épatée : foutrement efficace ce Saint Emilion !

Je prends la direction de la sortie, enceinte de 4 mois… pour visiter la suite (meuh nan je déconne !). Bon d’accord, je jette une pièce dans la fontaine.

Il semble difficile de déterminer avec précision à quel moment et surtout pourquoi le fauteuil de méditation d’un Saint a pu se voir attribuer cette réputation de vecteur de fécondité. Une lecture symbolique de l’endroit, avec la femme assise, la grotte, et la fontaine qui y coule, peut évoquer la vie in utéro

C’est trop d’émotions, il me faut un ballon de Saint Emilion ! Tiens mais c’est vrai le chef Etchebest est basé ici ! Dommage c’est un poil trop cher… nous sommes Infertiles ET Fauchés !

Hips ! En hommage au Saint, en titubant, je promets ce soir là, d’appeler mon futur fils Emilion ! et ma future fille Emilie pardi !

Je termine le week end c’est vrai avec quelques nausées, que je mets plus sur le compte de la mine qu’on s’est mis avec un second vin du très chic Relais de Franc Mayne où nous logions, que sur cette ‘avinée conception’… Quoiqu’il en soit, que l’on y croit ou non, le moine Emilion nous fait le plus beau cadeau : celui de garder espoir. Une espérance relayée par notre conférencière Claire qui, elle, n’a pas le moindre doute sur les vertus de l’endroit…

Vous aimerez aussi:

Enjoy this blog? Please spread the word :)