Browsing Tag

illustration

Fashion & Design J'ai testé

Portrait sensible #03

7 avril 2015

L’univers fantastique de Nathalie Lété

Pour mon portrait sensible #3, j’ai demandé à Nathalie Lété de répondre à mes petites questions, je ne connais pas personnellement Nathalie, mais je suis son travail depuis tant d’années maintenant, qu’elle m’est « presque » familière. Nathalie Lété a un univers qui ne ressemble à aucun autre (et ça fait du bien un peu d’unicité dans un paysage créatif qui se copie sans cesse). Cette artiste aux origines chinoises et allemandes touche à tout : broderie, céramique, objets en tissu, peinture… Ses sources d’inspiration sont issues des contes de fée, de la nature, des jouets anciens… Elle a travaillé pour Vilac, a signé une collection capsule avec Monoprix, (j’en ai gardé ce foulard à chiens qui me quitte rarement) et je rêve de m’offrir un jour ce tapis côte de boeuf incroyable, issu de son thème « boucherie », elle a illustré des contes (Le Petit Chaperon Rouge, Thierry Magnier) ou réalisé des stickers peuplé d’animaux pour Domestic. Actuellement une « rétrospective » de son travail est exposée à La Piscine de Roubaix (jusqu’au 21 juin).

de Delphine Chanet bd

© Delphine Chanet

Cette interview révèle de bien belles réponses, certaines sont même fascinantes (elle a eu comme professeur Serge Mouille ! dont je suis une grande fan). Je partage tout cela avec vous bien volontiers :

 

* exercez vous le métier dont vous rêviez ?

j’exerce effectivement un des métiers dont je rêvais enfant. J’aurai autant aimé être danseuse ou pianiste..mais je pense que j’avais plus de facilité en dessin.

 

* votre définition de votre travail

un travail inspiré du folk art,des arts appliqués et décoratifs, de la nature, des jouets vintage, de mes souvenirs d’enfance…un patch de tout ça. Les images rassemblées entre elles, racontent des histoires et mon univers.

 

 

 

showroom bd

showroom

 

bazar19 bd

 

* votre rapport à la matière

j’aime les tissus,les textures travaillées et reliéfées, les différences de toucher

mais en ce moment,j’aime tout particulièrement le bois que je trouve très sensuel et chaleureux.

 

* votre rapport au dessin

pour moi le dessin est comme une danse.Quand je dessine j’aime dessiner avec spontanéité, dans un élan comme une vague…comme de la calligraphie.

Chez les autres,je peux apprécier, un dessin méticuleux, répétitif..mais je suis bien incapable de faire de même, vu mon caractère impatient.

 

* votre rapport au temps

tout dans l’instant….. une heure après je n’ai souvent plus envie de la même chose..en tous les cas dans mon travail. Donc je passe d’une chose à l’autre,comme un papillon..

quand j’ai une idée,j’essaye de la mettre en place très rapidement dans sa fabrication,car sinon,je passe à une autre idée… donc tout est un peu le hasard d’une rencontre, d’une envie soudaine après avoir tourné une page de magazine, ou croisé quelque chose …

 

* le cadeau que vous offrez souvent

des produits avec mes dessins….car mon atelier en a plein, et je ne peux tout garder.

 

 boucherie3 bd
boucherie

 

*  votre héros, qu’aimeriez vous qu’il dise de votre travail :

je me sens bien ici ! en pensant en fait à mes héros, qui sont mes jouets ; et qui sont les héros de mes peintures et des mes histoires.

 

* votre moteur

le soleil le matin.., être avec des gens avec qui je me sens bien, avoir de nouvelles émotions,voyager, apprendre de nouvelles techniques, collaborer sur de nouveaux projets, décorer des lieux comme de nouvelles pages blanches qui me sont offertes, gagner de l’argent dans l’espoir de pouvoir construire un jour la maison de mes rêves.

 

* l’un de vos 5 sens préféré

l’ouie

pour écouter de la musique et le bruit des oiseaux

 

la cabane de GM2

cabanes

cabane de GM9

*  la combinaison de couleurs qui vous fait vibrer

les roses et les verts.

 

* qu’y a t-il comme pièces de mobilier ou de decoration chez vous ?

la plupart des meubles, je les ai dessinés avec mon mari, et fait faire par nos amis ébénistes (Antonis Cardew et Clement Poma), sinon quelques lampes Serge Mouille qui a été mon professeur à l’école des Arts Appliqués ; et mes tapis. Les canapés de chez Caravane, sont également des pièces importantes chez nous..

 

* les basiques de votre dressing

les jeans, les sabots, les pulls marins, les blouses roumaines.

 

*  l’objet dont vous ne pouvez vous passer

ma montre Georg Jensen, mon portable, mes lunettes de vues, mes bagues Dorette.

Un carnet et un stylo.

 

* lifestyle pour vous c’est

harmonie autour de soi et en soi… l’idéal..mais un combat de chaque jour.

 

tapis beautiful garden bd

tapis Beautiful Garden

 

* votre définition du luxe

être en forme.

Faire le Métier que j’aime

Avoir du temps

Pouvoir créer et faire fabriquer des choses, sans penser au coût…

Voyager

Pouvoir gâter les gens que l’on aime.

 

* projet en cours

J’ai actuellement cette exposition au Musée de la Piscine, à Roubaix, projet sur lequel j’ai beaucoup travaillé et qui montre mon travail artistique des 20 dernières années…

maintenant, je me remets un peu à tous les projets commerciaux, commandés par mes éditeurs et collaborateurs…

 

* la marque qui me fait rêver

Dries Van Noten… pour ces mélanges

 

* et une question qui me taraude, un petit mot sur le pouvoir décoratif du champignon

quand on dit champignon : on pense à une amanite tue-mouche…mais il y a des centaines de champignons… l’amanite tue mouche revient de manière répétitive dans mon travail, comme une amie… je pense que les gens aiment son image, pour son joli chapeau rouge à pois blanc qui rappelle l’enfance, les contes de fées, les nains qui habitaient dedans… une image idéalisée du jardin, de la forêt, une image amie et réconfortante… et sous son chapeau, nous nous sentons à l’abri évidemment.

 

foret2 bd

 la forêt

 

Un grand merci à vous Nathalie !

http://www.nathalie-lete.com/

Vous aimerez aussi:

Fashion & Design J'ai testé

Portrait Sensible #02

20 mars 2015

Lotie, artiste protéïforme

 

J’ai rencontré Lotie, quand je créais mon entreprise – La maison de Léna – en 2006. Nous discutions à l’époque de l’illustration, de l’un de mes ouvrages. Lotie est comme moi, alsacienne elle vient de Colmar, et elle aime, comme moi, la pâtisserie. Puis nous sommes toujours restées en contact, je suis allée voir assez souvent ses expos, pris un pt’it café de temps en temps, toujours abonnée à ses news, je suis ce qu’elle fait et comment évolue son univers onirique toujours peuplé de fleurs et d’oiseaux. Lotie aime profondément la nature, je crois qu’elle la renforce. Ses projets et ses collaborations m’épatent, elle a une liste de clients plus longue que mes deux bras : des marques de mode, des bureaux de style, de la pub, du print; elle est intarissable de créativité … voici aujourd’hui son portrait

voeux-Lotie1

 

carte de voeux

* Exerce-tu le métier dont tu rêvais ?

A vrai dire, je ne rêvais pas d’un métier quand j’étais petite. Je dessinais beaucoup et tout ce qui était illustré me passionnait mais je ne pensais pas en faire mon métier. En même temps peut-on rêver de faire illustratrice quand on est petite ?

Je voulais faire plein de choses, majorette, alsacienne… que des métiers qui n’en sont pas!

Un peu + tard je voulais faire archéologue (je me passionnais pour l’Egypte) et c’est certainement pour cela que j’ai fait des études d’histoire et d’histoire de l’art. Bon après ça a dérapé un peu vers l’illustration!

 

* TA définition de TON travail

Floral, organique, minutieux

 

bloom1

illustration pour le magazine Bloom, Li Edelkoort

 

foret2

 

La forêt selon Lotie

* Ton rapport au dessin est

 Compliqué. Toujours le stress de la feuille blanche, depuis le début de mon activité et toujours. Une fois que je suis lancée çà s’arrange heureusement!

 

* Le motif c’est un supplément d’âme ?

En art graphique, je ne dirai pas cela. Ce n’est pas la répétition d’une forme qui m’évoquerait cela, mais plutôt l’inverse. Un dessin libre et sans limite. En musique par contre, le retour régulier d’un air, d’une phrase connue emporte plus facilement l’âme qu’une pièce sans repère.

 

* Le cadeau que tu offres souvent

Des objets décoratifs trouvés au fil de mes pérégrinations: boîtes, vases, bijoux..

Ou plus simplement des plantes, en pot.

* Ton héros. Qu’aimerais-tu qu’il dise de ton travail ?

Difficile à dire. Il y a beaucoup de personnes que j’admire, mais un héros.. Totoro?

Qu’on se sent bien dans les forêts dessinées par Lotie!

* Ton moteur

Bien manger !

 

* L’un de tes 5 sens préféré

Alors de quoi pourrais-je me passer en gros, par élimination!

Bon je choisis de garder la vue!

 

* La combinaison de couleurs qui te fait vibrer

J’aime beaucoup les verts, les kakis avec une couleur vive, oranges, roses, violets…

 

* Qu’y a t-il comme pièces de mobilier ou de décoration chez toi ?

Il y a beaucoup de choses, de meubles, de décoration. Alors en vrac, en ancien: vaisselier, tables demi-lunes, secrétaires.. et en décoration: beaucoup de tableaux, de gravures, de lithographies, des années 1900 ou plus récents. Les derniers achats sont par exemple une lithographie de la cathédrale de Strasbourg de Albert Koerttgé et j’avais craqué également pour un peintre japonais, Hideo Takeda.

 

* Ta Madeleine de Proust

L’odeur de l’huile essentielle d’Eucalyptus et de celle de la crème aux plantes médicinales de Weleda…

Aquatic-feather

* L’objet dont tu ne peux plus te passer 

Pas super original, mais mon iphone…

* LIFESTYLE pour toi c’est …

Privilégier le naturel, le bio idéalement local, l’environnement, les médecines douces, faire un peu de sport ( mais pas trop…).

J’ai été élevée comme cela donc je ne me pose pas trop la question, c’est une chance. Beaucoup de musique, de balades, de bonnes bouffes… parce que manger sainement ne veut surtout pas dire se priver! :)

* Acrylique, Aquarelle ou Photoshop ?

Je travaille à l’encre de Chine en noir et blanc, donc ni acrylique ni aquarelle, mais photoshop pour la mise en couleur la plupart du temps.

 

* Est ce qu’on rêve d’un motif ou d’un personnage ?

Pour ma part non. Ils viennent tout seuls quand je me mets à dessiner.

 

* Projets en cours 

Les illustrations pour la collection printemps-été 2016 de la marque de prêt-à-porter pour enfants I talk too much (ci dessous)

Je travaille beaucoup avec l’agence ideematic.com ces derniers temps sur plusieurs projets. En tant que DA mais illustratrice aussi.

Ittm2

Ittm3

* La marque qui te fait rêver … WHY ?

En général, les marques qui me font rêver sont celles qui ont eu une vraie success story et qui sont respectueuses de leurs prestataires/ fournisseurs, de leurs clients et de leur environnement. Les thés « Les jardins de Gaïa  » par exemple. Ils étaient les pionniers du thé bio dans les années 90. Ils ont commencé tout petit pour proposer désormais plus de 500 thés et tisanes en conservant leur méthode artisanale!

* Et une problématique qui me taraude beaucoup… Un petit mot à dire sur le pouvoir esthétique du colibri ?!

Grand pouvoir ! :) Pour en avoir eu en commande plusieurs fois, j’imagine que oui ! C’est vrai qu’il est gracieux ce petit oiseau vibrant. On le trouve un peu à toutes les sauces alors que les jolis petits moineaux ou les mignons rouges-gorges sont complètement abandonnés!

 

www.lotie.com

blog.lotie.com

https://vimeo.com/user1596000/videos

Vous aimerez aussi:

Fashion & Design J'ai testé

Portrait sensible #01

16 mars 2015
couv l'eldorad'eau

Jérôme Peyrat, illustrateur

Jérôme et moi c’est une longue histoire. Nous nous connaissons depuis plus de 20 ans ! Nous avons fait les couillons dans les bois avec une bande de furies, fait des soirées cadavres exquis et déguisées, et avons été à Strasbourg au même moment. J’ai donc suivi son parcours aux Arts Décoratifs pendant que moi j’étais à la fac d’Histoire de l’Art. Jérôme est devenu illustrateur, avec une petit penchant pour le monde de la jeunesse. Je lui ai soumis mon « petit questionnaire de Proust » pour vous donner l’occasion à vous aussi de le connaître : Continue Reading

Vous aimerez aussi:

Fashion & Design J'ai testé

La mode en histoires

30 novembre 2010
IMG_1753

Le meilleur des livres pour enfants Fashion

En cette période de salon du livre jeunesse, je vous ai préparé une petite sélection de livres pour enfants très inspirés de la mode ou dont auteurs et illustrateurs ne cachent pas un penchant certain, pour ne pas dire un certain penchant.

Minedition, le Chat botté de rouge – Ayano Imai

En tant que Shoe Geek, impossible de rester indifférente à cet album, véritable boutique de chaussures enchantée! Les souliers sont adorables lacés ou boutonnés, les botillons sont rayés ou à damier, les pantoufles sont brodées ;  il y a même de mini bottes à talons pour chausser de minuscules pattes de … souris. L’histoire réinterprète avec humour le conte de Perrault, un chat botté de rouge qui fournit à son maître cordonnier, un client radin, qui change de forme à volonté !

Rosie flo’s, Coloring book – Editions Chronicle kids

Les carnets de coloriage Rosie Flo’s sont à l’édition ce que les Cupcakes sont à la pâtisserie. Des robes de princesse, une jupe fraise, des couronnes, des tutus, des santiags ou des volants, des rayures ou des pois… Il y a juste qu’à rajouter des têtes et des bras ! Une garde-robe ultra pointue, pour petits passionnés de mode à partir de 4 ans (car les petits motifs nécessitent un peu d’application!)

Le papier est superbe, très épais, ainsi le feutre est sûr de ne pas passer au travers. Ce cahier est relié et cousu, donc conçu pour durer. Il y a même une carte postale à colorier prête à être envoyée chez Karl pour se faire embaucher !

Fashion, Karen Salmansohn, Brian Stauffer – Tricycle press

Acheté à New York celui-là ; vous ne le trouverez qu’aux Etats unis. Et l’anglais donne toute sa légitimité au texte, truffé de jeux de mots issus des milieux de la mode, le Catwalk par exemple est un défilé de … chats ! Clin d’œil aux chaussures Jimmy Choo, où les escarpins installés dans un train font choo shoe, j’adore!

Il est destiné à de tout petits, car il y a peu de texte, et pas mal d’onomatopées, les pages sont  en carton bien épais, pour être tripotées, voire même maltraitées! Le meilleur pour apprendre à être une fashionista !

La chaussette jaune, Hélène Riff – Albin Michel Jeunesse

Le plus vieux de ma collection, acheté en 1995, l’auteur est passée à l’atelier illustration des Arts Décoratifs de Strasbourg, lorsque moi j’y habitais… c’est là que j’ai découvert son travail. L’histoire d’une chaussette donc et d’un petit mouton. J’adore cet album parce que déjà la chaussette est jaune, et je jaune tout le monde le sait, à part être la couleur des cocus est terriblement émouvant. A l’image de la mode changeante, cette chaussette change également, tantôt elle devient corne, tantôt elle est prise pour la lune…  l’ouvrage illustre à merveille nos petites habitudes de mode, quand on perd nos vêtements favoris ou nos accessoires chéris.

Gigi a perdu sa casquette, où peut-elle bien être ? Bruno Munari – Seuil Jeunesse

Artiste indémodable, ‘touche à tout’ passionné de typographie, Bruno Munari a consacré une part importante de son travail aux livres pour enfants en créant de véritables livres-objets, plein de surprises. Chez Gigi, il s’agit d’un jeu sur les dimensions, ainsi qu’une découverte tactile avec de petites fenêtres à ouvrir. Un vrai dressing, des chemises, des bavoirs, même du linge sale ! Le plus graphique.

My granny’s purse – Workman publishing

Véritable caverne d’ali baba, le sac de Granny est une mine de trésors : on y trouve de tout, un peigne en bois, des chocolats, une lettre contenant divers babioles dont un sachet de thé, un mouchoir à pois, une paire de lunette imprimée léopard, des clés, un lacet, un miroir, des parfums, du ruban, mais aussi un pinceau, des bonbons, un tournevis et même un faux cil.

Ce livre jeu-objet est drôle et fantastique, de fait, il illustre à merveille la bonne vieille théorie du « On ne jette rien! » assez fréquente chez nos mamies.

Déniché aux Etats-Unis chez Barneys, il existe dans sa version papy, un attache case rempli de trucs de vrais mecs ! (boussole, rasoir, jumelles…)

Vous aimerez aussi:

Enjoy this blog? Please spread the word :)