Browsing Tag

rouge à lèvres

Fashion & Design Tendances Lab

Peau de vache

4 avril 2012

de la bonne blanche : la cosméto lactée

Il signifie tantôt l’absence, tantôt la somme des couleurs, se place au commencement des choses comme à leur aboutissement, à la charnière du visible et de l’invisible : Le Blanc.

Le blanc c’est la couleur de la pureté, de la virginité, du vide, c’est la couleur de la naissance, comme celle de la mort, de l’aube au linceul, c’est une vie colorée qui se déroule entre les deux… avec en option quelques nuits blanches avec votre amoureux sur le pis.

Le blanc c’est la couleur du lait, nourricier, symbole de maternité, du blanc d’oeuf et aussi du blanc de poulet, de la pana cotta, de la crème chantilly, le blanc c’est la couleur de la fleur de cerisier, du mariage et des produits de beauté ! j’ajoute que si le silence était coloré, je le verrais bien blanc. (cf. les fameux blancs des conversations avec belle maman).

Pas étonnant donc que les marques de cosmétiques jouent de ces références à la gourmandise pour embellir, à la pureté pour nettoyer, ou à la lumière pour lutter contre les teints tâchés. En somme, le blanc a des supers pouvoirs, le blanc lifte, repulpe, raffermit, unifie, hydrate et j’en passe. Et pour commencer, qui osera dire ici qu’elle n’a pas plongé son petit doigt de jeune fille mineure dans le célèbre Blanc de Chanel de maman ?

LIVRE BLANC

BLANC DE CHINE

Les marques asiatiques, elles, ont l’habitude d’emprunter les codes de la blancheur pour leur produits – design, packaging – ou leurs campagnes de communication. Le lotus blanc chez Kenzoki, ou les textures sensuelles de ses crèmes « de nuit blanche », ou « en neige » . Herborist – la chinoise –  et sa mousse crépitante, une crème chantilly qui sent divinement bon et qu’on se retient de ne pas manger pour de vrai … ou encore la marque coréenne (que je love sérieux) Erborian et son Blanc de crème. C’est gourmand et c’est ça rend plus beau. Purée de haricots blancs quel programme ! Je verrais bien la même chose dans nos frigos, imaginez le tableau entre les cordons bleus et la laitue, la petite boîte du roquefort Société relookée comme un produit de beauté ! (l’éviter en masque si on veut choper)

BLANC BEC

Blanc jusqu’au bout des lèvres, le raisin change de couleur pour … la perdre ! Chez Lancôme c’est LA base, l’absolu rouge, un soin avant de poser la couleur . Chez Agnès b. le blanc appelé à la rescousse pour la transparence, la lumière, changer la couleur de son rouge habituel (Rouge B Perfect White, collection les transformateurs).



BLANC MANGER

En indécrottable convaincue des passerelles à tendre entre la mode et la gastronomie, Ladurée me donne raison encore une fois dans ma quête du graal transversal. « Les Merveilleuses » la collection de maquillage du célèbre fabricant de douceurs parisiennes arrive dans nos salles de bains ! on ne peut qu’imaginer de divines compositions à base de crème d’amande, ou de lait coco dans ces petits flacons pâtissiers… Mon marsouin a de quoi abandonner l’andouillette pour se réconcilier avec les desserts. Je vais tester, je vous raconterai.

Si il m’offre un fond de teint au boeuf bourguignon, je serai au bout de ma vie !


Vous aimerez aussi:

Fashion & Design L'air du temps

Sous les sunlights des tropiques

16 mars 2012

La mode paradise

L’Homme est un être contrasté (surtout la Femme). Il suffit que le ciel commence à se dégager pour qu’une envie de tropiques arrive, «surfe» plutôt devrais-je dire … sur nos silhouettes et dans nos placards. En témoigne ce tsunami tropical qui est littéralement en train de nous tomber dessus cet été. Les nominés sont l’imprimé Hawaïen, et son cortège de palmiers, de fleurs de paradis, de sunsets qui font rêver !

Une des tendances phares de la saison, qui après s’être largement exprimée dans les années 90 (c’est pas parce qu’on a pas un buste noix de coco, qu’on ne doit pas oser l’imprimé cocotier !) fait un retour remarqué sur nos robe-chemises et nos t-shirts loose de l’été !  Une tendance qui fait appel à la fois au côté funky des sports de glisse, Kitesurf, Wakeboard … et au glamour du ‘je sirote des pina colada en bikini à la playa ’ … c’est léger, comme diraient les surfers «facile à rider», une mode qui sent le monoï et les embruns !

Zoé Karssen fait des séries exlusives de tops et sweats à palmiers pour net-a-porter.com, on retrouve le motif chez Kookaï, Sandro, des impressions de soleils couchant chez Willow, Versus, I love my t’s … ou de fleurs exotiques chez Stella Mc Cartney, Christopher Kane, Claudie Pierlot …

Les maquillages ont l’aspect mouillé : les bases de teint sont nacrées (Paul & Joe), les gloss sont sur lèvres ou sur les paupières (collection Paradise Agnès b. au CCB) on se fait un look wavy en tortillant ses cheveux au sel marin (Bumble & Bumble), et un teint hâlé avec le Sun beam de Benefit.

La plage elle, est évoquée par les tons sable des slim 7-8 ou des Chino beige (Sessun, Leon & Harper) ou des shorts miel doré (Aubin et Wills).

Bref, je crois tout est dit vivement l’été !

T-shirts : Sandro 125 euros, Christopher Kane 200 euros et Shine 65 euros – Tongs Slim Havaianas 30 euros – Base de teint Paul & Joe 27 euros – Sun Beam Benefit 20 euros – T shirt et débardeur Stella Mc Cartney 185 euros chacun – California Kissin à la menthe Benefit 15 euros – Short Aubin & Willis 88 euros – Shell Clutch Pieces 49 euros – Débardeur I love my t’s 50 euros – maillot Touazra Oxbow 60 euros – T shirt impression sunset Willow 259 euros – Surf spray Bumble & Bumble 18 euros

 

 

Vous aimerez aussi:

La couleur Tendances Lab

Barrière de corail

6 mars 2011
corail

Vous avez dit anthozoaire ?

Short Versace, Jean Finger in the Nose, Soutien Gorge La Perla, Robe Marc by Marc Jacobs, Pull lin et coton Petit Bateau

Bien sûr il est l’invertébré marin de la classe des trucmuchesoaires qui se caractérise par un squelette protecteur en carbonate de calcium, bien sûr selon une légende grecque il serait né des gouttes de sang versées par la gorgone Méduse, qui pétrifièrent sur place le varech … mais il est aussi et surtout très tendance cet été !

Le Corail

Le symbolisme du corail tient autant à sa couleur qu’au fait qu’il présente la rare particularité de faire coïncider en sa nature les trois règnes : animal (voir la poulette Paul & Joe ci dessus) végétal (arbre de eaux) et minéral (tu as un beau minéral autour du cou)

Le fait est que le corail est toujours associé à une féminité fluide (Paule Ka ci dessus) et très … « Experts » à Miami (oui la toison de Horatio Caine peut pour les besoins de cet article être identifiée comme corail).

et puis il y a les mots précieux de Jules, la femme bijou de Renard, et les lèvres corail de Jules Renard

« Les descriptions de femme ressemblent à des vitrines de bijoutier. On y voit des cheveux d’or, des yeux émeraudes, des dents perles, des lèvres de corail. Qu’est-ce, si l’on va plus loin dans l’intimité ! »


Ci dessus, Noces de Corail chez Carven, il pourrait vu la cambrure du ras le bol personnifier les 11 ans de mariage.

Et enfin pour vous achever avec mes lourdes références littéraires et artistiques, il me revient tout à coup cette célèbre maxime du Monde de Némo d’une profondeur abyssale :

« Alors Corail ! Quand tu disais que tu voulais la vue sur la mer tu t’attendais pas à avoir l’océan sous ton balcon ! Hein ?! »

Le corail annonce le printemps… et ce beau soleil qui brille depuis 4 jours également. Alors bonne nouvelle !  le maquillage corail va à presque tout le monde, c’est toujours chic et frais, il suffit d’en adapter l’intensité, suivant que l’on soit blonde (plutôt transparent et léger) ou brune (fashy on peut oser).

Sur les yeux, on l’applique au doigt, mat et en aplat

Sur les lèvres, en transparent nature et pulpy, ou plus mat appliqué au pinceau

mais ce que je préfère c’est :

Sur les ongles, corail doux en mars, vif en juillet

Sur les joues, étirer bien vers l’extérieur, pas trop près du nez …



Ma sélection

Pot Rouge for Lips and Cheeks, Calypso Coral – Bobbi Brown

Rouge B perfect Passion Red – Agnès b.

Vernis Big hair, big nails – OPI

Vernis Orange des Indes – Dior

Vous aimerez aussi:

J'ai testé La couleur

Mon rouge parfait

24 novembre 2010
« Chéri, tu devrais être Rouge de honte avec autant de caries »

Carmin, Ocre, Cramoisi, Vermillon, Cochenille, Pourpre, Bordeaux … Le Rouge : pigment le plus convoité

Fascinée depuis toujours pas les couleurs, j’avoue un faible non dissimulé pour le rouge. Rouge sacré, rouge secret. Le rouge cramoisi des italiens, Tiepolo, Pompéï

Le rouge c’est la couleur de l’âme, du bonheur, du désir, du baiser … Le rouge fascine, parce qu’il est ambivalent, à la fois la couleur de la vie, de l’amour, du sang comme force vitale qui circule dans tout notre corps, de la sexualité.

Inoffensive Pomme d’Amour …

« Chéri, tu devrais être Rouge de honte avec autant de caries »

Mais aussi celle du Diable, de la tentation, du feu destructeur, du sang versé (la mort ) :

« J’ai vu Rouge quand il y avait déjà 50 pékins chez H&M à 6.30 du mat »

Il est associé en Chine, en Russie et au Japon aux fêtes de printemps, de mariage, de naissance. Le rouge est à Rome, la couleur des généraux, de la noblesse, et devient celle des Empereurs. Elle est aussi dans les traditions irlandaises, la couleur guerrière. Le Rouge c’est aussi, le steak saignant dont s’est chapeautée Lady Gaga! Dans la philosophie Taoïste, nous pouvons transformer la haine en amour, en inspirant la couleur rouge et la sentir descendre jusqu’au cœur… Essayez, je vous jure c’est divin !

Au Japon lorsque l’on veut souhaiter du bonheur à quelqu’un on colore le riz en Rouge, alors c’est vrai oui, je regrette de n’avoir pas eu cette variété de riz quand je me suis mariée …

En littérature ou dans les films au début du 20ème siècle, ne portaient du rouge que les femmes adultères, les aventurières… code extrêmement ancien selon lequel le rouge au féminin est un signe de danger !

Tss Tss… Avec ma nouvelle lingerie rouge, j’ai très envie de ricaner, mais je n’en fais rien, après tout c’est vrai avec elle je suis un vrai danger !

Le rouge (m’)entraîne, (m’)encourage, (me)provoque, c’est le rouge des drapeaux, des enseignes, de la croix rouge, du parfum Habit Rouge de Guerlain, que j’ai adoré porter. Il retient, incite à la vigilance, c’est le rouge des feux de signalisation, des studios de radio, des blocs opératoires, de l’un de mes Melville préféré, Le Cercle Rouge…

Le rouge c’est la couleur de la beauté, de la richesse, enfin et bien sûr c’est la couleur du rouge à lèvres. Le bâton de rouge c’est un peu notre botte secrète, notre piment d’Espelette privé, notre bonne vieille « Muleta » à nous les nenettes, le drapeau de notre continent secret, un étendard bien à nous qu’on aime agiter en toute subtilité :

« Eh ho tu m’écoutes là ?! »

C’est la couleur qui (les)attire, qui (les)alerte par excellence, et sans pour autant se fagoter en carton rouge (gaffe au rouge sur les dents, 20 ans d’expérience du raisin m’ont obligé à trouver des astuces), accordons nous sur ce parti pris un peu culotté: si la bouche passe inaperçue, les paroles aussi … Le rouge est d’autant plus complexe que je suis blonde, et si l’impératrice Eugénie avait, elle, lancé le célèbre « blond fraise », je persiste à croire et à penser, moi, que le rouge c’est sur les lèvres qu’il doit rester !

Personnellement, j’ai toujours préféré les textures mates, pour ce qui est des pigments, c’est le parcours du combattant. Pas trop magenta sinon c’est fushia, pas trop bleu sinon c’est violet, pas trop d’orange sinon c’est corail, ambiance coquillages et crustacés, surtout pas de nacres, ni de paillettes, ça fait trop « Créateurs de Beauté »

Le secret d’une belle mine ? une pointe de jaune surtout, pour obtenir un beau rouge clair, solaire, qui fera de vous une icône d’ardeur, de jeunesse et de générosité ! celui qui fait qu’on vous écoute quand vous vous exprimez, qui donne envie de vous embrasser…

Ma sélection

Séquence émotion : mon premier rouge mat transparent, celui que j’ai mis des années à dénicher, que j’ai racheté en double, en triple, était un Nina Ricci, du temps où Garouste et Bonetti étaient derrière le design de la gamme ‘Le Teint Ricci’, c’était les années 90, une nuance fruit rouge à peine compoté, la fraîcheur d’une groseille juste cueillie …

J’en pleurerais là tout de suite, car j’ai conservé le tube et son micro moignon de couleur, jusqu’à il y a à peine 1 an, où, tout sec et tout rayé, lyophilisé, tout moche, rabougri, j’ai jeté ma relique dans ma petite poubelle de salle de bain…

Mon top-secret, mon chouchou, mon préféré, (encore une série limitée qu’il faut se grouiller de stocker) :

Color fever Mat #152 de Lancôme
Un vrai rouge éclatant, tonique, qui tire vers le jaune, et rehausse les lèvres claires, mat mais confortable, a tendance à « tatouer » les lèvres mais je m’en fiche, un rouge comme ça, c’est comme un mari, on en trouve pas des tas ! Un contour est obligatoire, mais please il doit rester clair (Warm beige Bobbi Brown…) ou incolore (Benefit, Agnès b.)

Mon deuze :

Le  fard à lèvres Rouge Pur, #143 – Rouge enflammé – Yves Saint Laurent
Un chouille plus orangé, very très très bien, very lumineux – (demandez Christelle au Printemps de la Beauté, elle sait très bien en parler …)

Une version plus sombre, le mien c’est :

Rouge Coco # 36, Lune Rousse Chanel
Un beau rouge cuit, plus ocré que bleuté, de garde comme un bon Bordeaux …

Mais il ne suffit pas d’avoir une bouche savamment colorée pour garantir le succès d’un baiser, d’autant que la vraie question demeure, celle qu’on a au bout des lèvres à la vue d’une bouche si parfaitement laquée, LA question pratique qui ouvre le chapitre ‘BARBOUILLAGE’ : « Est-ce que les filles qui ont les lèvres rouges embrassent ? et se font-elles embrasser ? »

Je vous laisse méditer et si vous le voulez bien on va passer aux vernis

A New York Chez Barney’s

Pour les vernis à ongles, j’ai 3 amours…

On Collins Avenue, O.P.I

Un vrai pantone, comme un 805C, un rouge-orangé shocking indispensable en été

La laque # 1 Yves Saint Laurent

Un rouge pur, intemporel, essentiel, on ne peut plus s’en passer

Le Vernis, # 487 Rouge Fatal, Chanel

Un rouge sombre de plein hiver, entre la brique new-yorkaise et un Corton. Texture plus épaisse à appliquer, un peu caoutchouteuse.

Et vous, y a t-il un rouge qui vous met en émoi, dans tous vos états ? Racontez moi le vôtre…

Et si comme moi le Rouge vous passionne …

« L’extraordinaire Saga du ROUGE » Amy Butler Greenfield – Editions Autrement, 2008

« Rouge. Des costumes de scène (18e – 21e siècles)
vus par Christian Lacroix Une exposition qui a été organisée par la BNF et présentée à la Bibliothèque-Musée de l’Opéra Garnier, du 5 octobre 2005 au 29 janvier 2006. Un catalogue a été édité.

« Vivre le TAO » (visualisation des couleurs et émotions), Marie Delclos – Editions Trajectoire, 2005

Une agence de communication qui utilise les vertus du rouge : www.rouge.fr

Vous aimerez aussi:

Enjoy this blog? Please spread the word :)