Browsing Tag

Sentou

Fashion & Design L'air du temps

Chriss(àla)Mass

14 décembre 2013

Le challenge de la boutique cadeaux

Consommer n’est pas un défi, c’est une mauvaise habitude. Le défi d’aujourd’hui c’est pouvoir s’adonner à sa mauvaise habitude. Le défi d’aujourd’hui c’est de pouvoir juste le faire. Pouvoir offrir, s’offrir un peu de plaisir. Ah le plaisir d’offrir !

Et j’ai nommé le bon vieux cadeau de noël. Il est un challenge à lui tout seul, le cadeau de noël, pour sa facilité à correspondre à son destinataire, par l’âme qu’on y met en l’achetant pour quelqu’un de spécial, de précis. Et on est quand même un paquet à le râter  (paquet cadeau ha ha)! chaque année.

Mais la faute à qui aussi ? hein ?

La boutique cadeaux de certains points de vente. Juste déprimante, sans parcours, sans histoire, sans service… SANS RÊVE. Même Muji se casse plus le tronc à proposer du papier cadeau, des fois qu’on serait sympa, et qu’on offre un petit plus pour emballer la chose.

ça sent le sapin, Noël c’est dans 10 jours !

Quelques idées de dernière minute

(cliquez sur les marques, j’ai mis des liens ! Merci qui )

Le Félixou

j’ai trouvé un CD d’enfer, du rock remasterisé berceuse, chez Popnbaby et ça envoie du petit pot !

Pour le p’tit Félixou j’ai choisi LES PIXIES de ma génération. Mais il y a aussi Kiss, U2, Les beatles …

 

 

KIDS : pour le mien et ceux des autres. Petits et grands enfants

 

 

 

 

Entre 20 et 180 euros : skate étagère, Leçons de chose, tipi Nobodinoz, vaisselle Donna Wilson, casque de pompier (dans tous les magasins d’accessoires fêtes et déguisement), lampe nounours Egmont Toys chez Pop-Line, Tapis tigre Antik Batik les Enfants du design, jeu de morpions en bois, Les jouets libres, mini chaise Panton chez Balouga

 

Et sinon, pour les amoureux du design et les fous de déco : la sélection MAISON

 

 

 

 

de 18 à 2 000 euros (c’est la chaise qui plombe la moyenne !). Lampe volant Atelier d’exercices, chaise LCW Calf Eames chez Silvera, bougie Tallow de Ontwerpduo chez Conran Shop, Mug Big tomato, bougie APC, vases et suspension béton, SERAX, robot édition Ladurée Kitchen’aid et Cocotte Le Creuset aux Galeries Lafayette Maison

 

Pour ELLES

 

 

Entre 15 et 200 euros. Lunettes, carnet, trousse Mon petit plus, cadre vue d’avion Teev, Horloge Georges Nelson VITRA ou Sentou, Parfum Dr Vranjes, bracelet  Stéphanie Jewels, couette HAY chez Madeindesign

 

POUR EUX

 

 

 

de 55 à 600 euros. Noeud papillon en bois, Oncle pape, Vélo Forbes pour Public, coffret Pilot en bois, cirages multicolores Mulard, bracelet ancre MIANSAI, accessoires de salle de bain, Men’s Society, seau à champagne Mauviel au BHV/Marais, Casque Beats

Stylé, Blanc, Alsacien, Pugilat, avec enfants ou avec adultes, seul ou à plein, Happy X mas à tous !

Vous aimerez aussi:

Fashion & Design Tendances Lab

Silence, je couve

13 novembre 2012

Appelez-moi Oeuf Cocotte siouplé

La naissance du monde à partir d’un oeuf ! notion commune aux Celtes, aux Grecs, aux Egyptiens, aux Hindous, aux Vietnamiens, aux Chinois, aux Japonais … est aussi commune à Sophie Zaessinger (attention je ne me la pète pas au point d’être en gestation du monde, mais mon petit habitant va devenir mon monde bientôt)

L’oeuf participe au symbolisme des valeurs de repos (ah ouais ? je dors pas terrible pourtant), comme la maison, le nid (m’en parle pas ça fout plein de brindilles dans l’appart), la coquille au sein (Houra j’ai des seins !! ) de la mère (Môah !).

recette ovoïde à l’eau de mer AMAZING !

L’oeuf succède aussi au chaos… jusque là rien d’anormal vu la vie pourrie que j’avais quand j’étais mariée à Super Connard.

Mais aussi, je cite  » il deviendra le symbole des conflits intérieurs entre le bourgeois avide de confort et l’aventurier épris de défi, qui sommeillent en l’homme ». (source : dictionnaire des symboles). Je ne peux m’empêcher de penser à ce que m’a dit ma B.M. dernièrement qui affirme avoir accouché à la « bourgeoise » par césarienne. Je ne vois toujours pas où est la bourgeoisie d’une telle pratique, où l’on se retrouve le plus souvent contrainte pour une raison très valable ou en urgence pour cause de souffrance foetale le ventre ouvert, privée de conjoint, serrant furtivement notre bébé avant de filer en soins post opératoires et dans des douleurs qui font que la maternité fait l’effort de ne pas vous jeter dehors au bout de 3 jours mais de 4 ! J’ignore tout de la césarienne bien sûr, mais comme ça au pif au mètre, d’instinct je dirais, je vois pas où est le confort !

Tout cela pour dire qu’en tant que symbole de la naissance, ou de Re- naissance, l’oeuf pourrait aussi être au coeur de la versatilité de la Mode, qui questionne sur l’existence, qui cherche toujours ses racines, ou y revient, saison après saison, et l’oeuf pourrait être aussi l’illustration des structures formelles du Design.

Noeuf …

La nouveauté donc, vaste sujet et épicentre de la Mode. Son germe en somme. En langage oeuf : son corps jaune. Pas de mode sans nouveauté, et pourtant, une nouveauté pas si neuve, issue souvent du passé. Les RE naissances sont courantes et multiples en ce moment dans la Mode, de Dior avec Raf Simons, en passant par Heidi Slimane (après 50 ans de Mode Homme !) chez YSL, ou Paco rabanne (Lydia Maurer), et plus humblement aussi chez Rodier (Emilie Luc Duc) … posent de sérieuses questions sur le renouvellement des Directeurs Artistiques devenus des pions sur l’échiquier. (en plein coeur du sujet, voir rediff. des documentaires « Fashion !  » d’Olivier Nicklaus sur Arte).

Je sens donc en cet automne frisquet, une envie de douceur, de duvet, la mode comme moi couve ! une tendance qui évoquerait cette notion de maison, de nid par des matières extrêmement douces ou moelleuses, des fourrures (Mc Queen, Marc Jacobs) des cachemires et laines bouilles, du mohair (Agnès B, J.Crew, Paule Ka) des velours moirés tout doux (Christopher Kane), des accessoires qui réchauffent les cous, ou les poignets (Marni, Michael Kors). Des coiffures évoquant des coquilles d’oeuf (fashion week de Milan) : la fameuse Coque que porte souvent Marion Cotillard … et autres combats de coques vus dans ELLE une demi quinzaines de fois déjà.

agnès b.

version Rue Sésame, Meadham Kirchhoff

En beauté, CLINIQUE a choisi l’oeuf depuis déjà quelques années pour sa gamme anti âge, anti tâches, comme pour nous dire qu’il faut préserver la vie, garder pure la matrice, bref NOUS bichonner au final !

En Design, cette tendance se traduit dans les formes et les matériaux, par des lignes rondes et pleines comme cette enceinte retro ovoïde Ellipson, des sphères, des billes, des pastilles, des ellipses (Méridienne Borghese La Chance, Table Lalinde Sentou …) des matières à mémoire de forme qui commencent à entrer dans notre quotidien (poufs, valises, étuis, canapés …) ou la disparition d’arêtes saillantes sur le mobilier.

enceinte B50 Ellipson

Allez ! encore 3 mois de couvée …

Vous aimerez aussi:

Fashion & Design L'air du temps

Dear Santa

7 décembre 2011

X Mas wish list

En ces temps fébriles d’avant Noël, où emportée par ce besoin de faire plaisir autour de moi, j’ai niqué une ballerine panthère en poils Anniel en la mettant par erreur dans la machine à laver, où en 15 jours j’ai mangé, 11 pizzas et demi et dormi 11 heures et demi pour cause de soutenance de création d’entreprise, où enfin je me suis obligée à ne pas annuler mon rendez vous chez le dentiste (car oui mes chers amis, j’ai une peur panique du dentiste !).

Bref comme tous les ans depuis 12 ans maintenant, ça ne sent pas Noël à Paris. ça ne sent jamais Noël à Paris, et ça ne sentira JAMAIS Noël à Paris. Noël c’est chez moi en Alsace ! (et OUI je suis bien d’accord le marché de Strasbourg devient invivable et je vous conseille d’aller à Kaysersberg ou Riquewihr pour sentir un peu mieux la cannelle et l’authenticité) J’ai compulsé distraitement quelques cahiers de tendance, la presse magazine et ce qu’elle « préconise » comme gifts list annuelles, et à l’heure où je boucle cet article, je dois signaler que l’un des must have de Madame Figaro en ce moment est quand même de changer de PUTTER ! Genre. C’est certain me dis-je … fort heureusement je n’ai pas tous ces problèmes, le mien plus logistique serait d’éventuellement songer à changer de marque de BUTTER.

Alors ne raillons pas davantage, et Dear Santa c’est parti, je suis cette année d’une humeur bien plus festive que l’an passé (on en avait d’ailleurs beaucoup parlé au coin de la cheminée).

HORS LISTE
- qu’Elisabeth Quin change de coupe, de couleur. Le chignon-carton poivre et sel est, faut-il le rappeler, réservé à Karl !
- vérifier de (beaucoup) plus près d’où vient le bleu des yeux de Bradley Cooper
MOINS DE 50 EUROS
- ma première essoreuse à salade, pauvresse je n’en ai jamais eu, je crois que c’est comme le contour des yeux faut que je commence là maintenant
- regarder enfin la fin « Des petits mouchoirs » commencé dans l’avion HK-Paris
- la boule en verre HELIUM de Pierre Bondreiff et Sébastien Geissert soufflée comme tous les ans à Meisenthal
- un vaporisateur d’intérieur 34 – Diptyque
- me faire tirer un portrait de luxe, avec mon amoureux steuplé, dans la cabine Harcourt installée chez Franck & Fils
MOINS DE 200 EUROS
- la collection de couverts de service peints – 4 couleurs – Ladies & Gentlemen
- un jonc doré avec une pierre fine de couleur – Alex Monroe
- 8 gobelets à eau en verre tout fin, fond Or ou Platine –  Sentou
MOINS DE 600 EUROS
-  Je suis tombée amoureuse des bagues que Kate Moss a dessiné pour FRED. L’ennui c’est qu’elles sont encore plus belles en grappe de deux ou trois … mais rien qu’une je vais pas vomir non plus ah ah ! (plus abordables et tout aussi délicates, chez Nadia Azoug boutique « Monsieur » rue Charlot 75003, Hod ou les bien nommées « mon amie » ou « Chantal » chez Chantal Simard ou encore un jonc en or rose avec micro diamant Ginette Ny )
- un stylo plume Delta ou Pelikan en résine transparente orange
- une veste de (fausse) fourrure de couleur … (Bon courage Santa ! archi difficile à trouver en fait)
- remplacer mon portefeuille cassé actuel Mulberry par un neuf tout simplement
- un dîner au NOMA à Copenhague
- une paire d’enceintes Accoustimass – Bose
ÇA N’A PAS DE PRIX
- gagner mon procès contre Super Connard
- trench PRADA beige, gansé rose shocking collection croisière
- que ton départ au Vietnam soit annulé
ET POUR TOUTE  LA FAMILY
Le daddy branché

– housse d’Ipad en cuir Franck & Fils – 125 euros

– Stylo à dessin Inkling de Wacom qui numérise ses dessins, retouchables ensuite sur photoshop, un truc de dingue – 170 euros

La serial Mother

– bracelet en cuir Kelly double tour – Hermès 326 euros

– monture de lunettes en bois, Waiting for the sun – 135 euros

– Un flacon comme un parfum, huile d’olive Château d’Estoublon – 43 euros

La soeur trentenaire

– ensemble de lingerie Princesse Tam Tam Shadow – 75 euros

– une écharpe étoilée couleur sable – Des Petits Hauts – 55 euros

Le frère cadre dynamique

– boutons de manchettes Paul Smith Mini cooper - 77 euros

– Ipad2 Apple 16 go – 489 euros

Le pré ado high tech

– appareil photo Fujifilm instant mini polaroïd – 75 euros

– Console de DJ – DDJ-ErgoPioneer - 499 euros

Les BB cadum

– le camion brouette Sirch – 120 euros

– calendrier de l’avent en petite boîtes surprises Noix de Coc’ – 39 euros

– Dinette de Zoé (buanderie, cuisine ….) – Zoé de Las Cases – 24 euros

L’amoureux joli coeur

– casque Ruby rayé comme un berlingot – 580 euros

– Bracelet Pi chinois Dinh Van or blanc martelé mat – 320 euros

– Lunettes de soleil Persol 0714 Steve Mc Queen – trop la classe à Dallas – à partir de 350 euros

Le beau père (presque) canon

– « Histoire de la virilité, Alain Corbin… » - Tome 1 et 2 Editions du Seuil- 75 euros

Dom Perignon vintage 2002 – 140 euros

La belle mère (presque) pas chiante

« Le gai savoir, le livre qui rend heureux » Arthur Dreyfus – 11,40 euros

– bracelet à message diamants, Redline – 215 euros

– coffret de couteaux Opinel en couleur – 67 euros

Meisenthal

Diptyque

Ladies & Gentlemen

Alex Monroe

Kate pour Fred
Pelikan – Delta

Mulberry

Prada

Waiting for the sun

Château d’Estoublon
Zoé de Las Cases
Ruby

Opinel

Reste plus qu’à vous souhaiter de bons crêpages de chignon (hein Elisabeth ?!) les doux dimanches de l’avent, agglutinés dans les files d’attente des caisses, anarchiques, comme c’est souvent le cas dans notre beau pays (et je vous rassure même chez les protestants en Alsace !)

MERRY X MAS mes poulets !

Vous aimerez aussi:

Fashion & Design J'ai testé

Maison & Objet septembre 2011 – ou comment je suis restée bloquée sur un seul stand

18 septembre 2011

Règle n°1 : les autres créateurs tu ne snoberas point

et pourtant elle l’a fait ! (trop honnête, bibiche avoue)

Après avoir piffé la tendance de cette édition et plus (rapidement) largement de la création du moment, le bi colore, le bi matière, le grand retour du Japon et de la Corée dans l’art de vivre chez Talents à la Carte, mon Maison et Objet cette année, s’est résumé à juste me lover dans les canapés Coogee Sentou !

mais j’ai envie de dire … Comment ne pas ?

1. comment ne pas rester insensible à la poésie de Sentou ?

2. comment ne pas reconnaître l’excellente digestibilité des couleurs ?

3. comment ne pas saluer la cohérence de l’univers de la maison ?

4. comment ne pas ignorer que les maisons d’édition de mobilier en bavent assez pour admirer celles qui sont toujours debout ? (au pif voyez moi je m’y suis cassé le nez … et les dents, bonjour la tronche que ça me fait !)

5. comment ne pas reconnaître la pointilleuse qualité des produits ?

6. comment ne pas comprendre que l’art de vivre, le vrai est ce qu’il reste quand on a tout oublié ?

Alors OUI maintenant je peux le dire, j’ai fait partie de l’aventure Sentou pendant 6 mois, j’ai développé avec passion tous ces produits, j’ai argumenté, briefé, pinaillé avec les fournisseurs, écouté, négocié avec les designers, j’ai rencontré des gens rares… alors je vous le demande :

7. comment ne pas faire la groupie sur le stand de la marque pour laquelle j’ai aimé travaillé, qui m’a fait une place douillette dans ses bureaux ?
8. comment ne pas vous dire Pierre que vous êtes précieux ici bas ?
9. comment ne pas avoir une pensée pour mon Marsouin d’eau douce (à plus de 13°) qui a risqué sa vie pour régler le litige du siècle à La Poste ?
10. comment ne pas proposer une petite pastille à la violette à Romain ?
11. comment ne pas remercier Marielle pour son plan Press Kit chez Marimekko (et les autres… elle saura) ?
12. comment ne pas avoir envie d’y retourner ?

Alors OUI je vous embrasse tous, Pierre, Romain, Marielle, Albane, Raphaëlle, Nora, Corinne, Annie & Marceau, toutes les équipes des boutiques, Eric et Sylvie, les « petits » nouveaux-nouvelles Pauline et Irène et aussi Caroline, Séverine, Stéphane, Sandrine, Dominique... et les autres mes fournisseurs chéris Boris fidèle lecteur, Rodolphe, super Maurice, Super Fabrice, super Pat ! je vous souhaite de beaux succès avec (ou sans) moi ! ah ah ah

et c’est là que normalement je pleure …

Vous aimerez aussi:

La couleur Tendances Lab

Mon poussin

17 avril 2011

De Pâques …

En cette pré « semaine radieuse » qui nous conduit tranquillement aux fêtes de Pâques, (je vous rappelle que dans mon pays, le Vendredi Saint est férié, d’ailleurs comme en Guyane et en Martinique, et je vois toujours pas le rapport de ces deux contrées avec L’Alsace…) est-il besoin de rappeler que l’on commémore la résurrection ?

A cette question je réponds oui, parce que comment dire, moi aussi je sens que la résurrection est pour bientôt ! Et qui dit renouveau dit Jaune forcément ! Ceux qui me connaissent savent quel Gris a pollué mon Jaune.

Une cloche passe…

Et en ce moment je vous le demande qui n’a pas envie de jaune franchement ? Intense, ample, violent, le jaune est la plus expansive, la plus ardente des couleurs, difficile à éteindre. L’un de mes professeurs d’Histoire de l’Art disait du jaune « il déborde toujours des cadres où l’on voudrait l’enserrer »

Le jaune, je ne vous apprend rien, est comme bon nombre de couleurs, ambivalent. c’est là que ça se complique :

Côté Peau

Les rayons du soleil manifestent la puissance des divinités, le jaune couleur de lumière et de vie, chez les Aztèques, les Tibétains, en Inde

Dans la cosmologie mexicaine, le jaune d’or est la couleur de la peau neuve de la terre (rien d’étonnant donc à ce que les Tacos aient débarqué chez nous – et que les Tortilla aient remplacé nos bonnes vieilles chips ! je me demande d’ailleurs ce qu’en pense la Polenta…)

Le jaune est donc la couleur de l’éternité

Côté chair

Le jaune est associé à l’adultère (d’ailleurs je n’invente rien : le trompeur a les dents jaunes, a des auréoles jaunes sur ses t-shirts blancs et aussi dans son caleçon, n’est-ce pas ?). Bref, le jaune est associé aux traîtres en général, à toutes les formes de traîtres, les traîtres des blanches, les traîtres de Maastricht, les traîtres de vaches … (quant à moi j’avais pas l’air conne avec mon petit bouquet de renoncules jaunes à mon mariage)

Le jaune est donc aussi la couleur de la dissimulation

Enfin moi ça ne m’empêche pas d’aimer le jaune, solaire, astringent, le jaune c’est plein de vie, hein ? qu’en penses tu mon poussin ?

‘Tendance jaune’ sur la photo :

- vernis Nars Kismet
- Chaussures Sessun
- Imperméable Stella Mc Cartney
- Eames chair base eiffel
- Robe en soie Marni
- Table Lalinde Sentou
- Broche Trefle Yazbukey
- Soutien gorge Proenza Schouler
- Sac shopping Orla Kiely
- Ombre à paupières Sparkling gold Shu Uemura

Vous aimerez aussi:

Enjoy this blog? Please spread the word :)